orgues                     églises                   musique              liturgie                reportages                 fêtes             histoires à méditer    

 

Le Temps du Carême...

Évangiles des Dimanches de Carême    ici 


Ce Temps est pour les Chrétiens, la période de Quarante jours (du latin quadragesima, le quarantième jour) réservée à la préparation de Pâques. Dans l'Église primitive, c'était le temps40 jours pour se tourner vers Dieu ultime de préparation au baptême pour un temps pour réfléchir et prierles catéchumènes qui devaient le recevoir dans la nuit de Pâques (Veillée Pascale). Dès le IVè siècle, se manifeste la tendance à en faire un temps de pénitence et de renouvellement pour toute l'Église, avec la pratique du jeûne, de l'abstinence comme l'abstention de certains aliments, en particulier  la viande.

Restée assez stricte dans les Églises d'Orient, la pratique pénitentielle de Carême a été de plus en plus allégée en Occident, pour se réduire à des exigences minimales, invitation au jeûne le Mercredi des Cendres (qui ouvre le Carême)
et le Vendredi Saint, et à l'abstinence de viande les vendredis de Carême.

L'Église catholique conseille aussi de profiter du temps du Carême pour remettre en vigueurComme Jésus, savoir se délivrer de la tentation l'antique aumône sous forme de dons à des  organismes d'aide au Thiers-Monde ou autres en difficultés. L'Église en effet, entend toujours faire de ce temps une sorte de retraite spirituelle marquée par la prière et le partage. Elle propose comme modèle, Jésus lui-même, luttant pendant quarante jours au désert, contre les forces du mal qui cherchaient à contrecarrer sa mission. Le Chrétien est ainsi invité à secouer sa torpeur et à raviver sa foi.

40 jours avant la Résurrection
Temps de pénitence, le Carême est également présenté par la liturgie comme un temps de joie, car il est illuminé par son terme : la fête de Pâques. La Résurrection du Christ est déjà présente dans la pénitence du Carême qui fait prendre conscience au Chrétien de tout ce qui le sépare encore de Dieu et de ses frères. Temps par conséquent, non pas de tristesse mais de retour à Dieu, de conversion, par retranchement de tendances et d'attitudes qui s'opposent à la foi.

 

  Évangiles des dimanches de Carême-Année C    ici 
 

 Fermer la fenêtre -----------  L'ART DU TEMPS LIBRE  ---------- HAUT de PAGE
retour à l'accueil