ORGUES                             ÉGLISES                   MUSIQUE              LITURGIE                REPORTAGES                 FÊTES             HISTOIRES à méditer    

       8 mars : Journée de la femme     

La femme... chef d’œuvre de la création ? Grâce ou calamité ?

Adam et Eve, L'Art du Temps Libre

La femme...
chef d'oeuvre de la création ?


Tous les 8 Mars, radio, télévision et médias ne manquent pas de vous relater les différentes étapes des luttes menées à tous les  niveaux pour ce qu’il est convenu d’appeler  " La libération de la femme ".

 Rien ne nous sert donc d’en rajouter, si ce n’est de nous réjouir de voir nos sœurs etfemme L'Art du Temps Libre compagnes théoriquement plus heureuses et plus épanouies qu’autrefois.

Mais quand on regarde tout autour de nous, les faits nous démontrent hélas qu’il y a encore beaucoup à faire en ce domaine et même dans notre pays, sans être obligés de sortir de nos frontières, pour prendre la mesure de leurs conditions souvent désastreuses.

Certes, comparées à nos arrières grand-mères, que n’ont-elles pas gagné, tant au niveau de leurs activités que de leurs conditions de vie, aussi bien à la campagne qu’à la ville…Mais sont-elles plus heureuses? Car le matériel certes peut y contribuer, mais nous sommes des Aimer pour Vivrehumains, avec notre sensibilité, notre cœur et ce besoin impératif d’aimer et d’être aimés. Or, si cette dimension de l'amour, propre aux êtres humains, vient à manquer, ceux-ci peuvent-ils être heureux?

    Roland SCHEUÏR
 

  Historique
 ici

Quelques
dates oubliées

 ici

La femme dans le plan de Dieu
 ici

Une femme dont on aurait pu ne rien dire
 ici

Des femmes
dans l'Ancien Testament

 ici

La femme
serait-elle sans défauts ?

   ici 

 Fermer la fenêtre ------------------ L'ART DU TEMPS LIBRE ------------------- HAUT de PAGE

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- Historique -

drapeau allemand

 

 

drapeau belge

 

 

drapeau canadien

 

 

drapeau danois

 

 

drapeau espagnol

 

 

drapeau portuguais

 

 

drapeau suédois

Au début du XXe siècle, dans tous les pays, des femmes s’unissent pour défendre leurs droits et réclamer le droit de vote.Clara Ketzin

En 1910, pour la première fois lors de la conférence internationale de femmes socialistes, la création d'une " Journée internationale des femmes " est proposée par Clara Zetkin. Cette journée s'inscrivait alors dans une perspective révolutionnaire

A partir de 1911, en Autriche, Hongrie, Danemark, Suisse et Allemagne, sont organisées des manifestations.
Puis ce fut en France, aux Pays-Bas, en Russie et en Suède.

Les années passant, la date n'est pas encore fixée. Ce n'est qu'à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la date du 8 Mars sera définitivement arrêt

Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

La légende conte que l'origine du 8 mars aurait pris naissance en 1857, en Amérique, lors d'une manifestation d'ouvrières du textile. En réalité, cet évènement n'a jamais eu lieu. Par contre, ce qui est exact, c'est que l'origine de cette journée est bien la conséquence des luttes d'ouvrières dans tous les domaines et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, l'égalité entre les hommes et les femmes et de meilleures conditions de travail.

Ces nombreux rassemblements, agitèrent l'Europe au début du XXè siècle.

En 1977, la Journée internationale des femmes sera reconnue officiellement par les Nations Unies et quelques années plus tard, en 1982, par la France.

 femme Art du Temps Lbre

drapeau français

 

 

drapeau américain

 

 

drapeau de l'Europe

 

 

drapeau anglais

 

 

drapeau italien

 

 

drapeau du Luxembourg

 

 

drapeau du Québec

 

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- Quelques dates oubliées -

8 mars 1910
 


C'est à Copenhague, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, que l'idée d'une « JournéeClara Ketkin internationale des Femmes » est décidée, sur une proposition de Clara Zetkin, représentante du Parti socialiste d'Allemagne.
drapeau danois

mars 1911

Un million de femmes manifestent en Europe.
drapeau européen

8 mars 1913

Des femmes russes organisent des rassemblements clandestins.
 

8 mars 1914

Les femmes réclament le droit de vote en Allemagne.
 

8 mars 1915

À Oslo, des femmes défendent leurs droits et réclament la paix.
 

8 mars 1917

Début de la « Révolution de février » en Russie. À Saint-Pétersbourg, des ouvrières manifestent pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front.
 

8 mars 1921

Lénine décrète le 8 mars journée des femmes.
 

1924

La journée est célébrée en Chine.
drapeau chinois

1946

La journée est célébrée dans les pays de l'Est.
drapeau yougoslave   drapeau roumain   drapeau tchékoslovaque   drapeau polonais

8 mars 1947

Léon Blum salue la place importante des femmes dans la Résistance.
 

1971

La Suisse accorde le droit de vote aux Femmes.
 

8 mars 1975

Les Nations Unies commencent à observer la Journée internationale de la femme.
 

8 mars 1977

Les Nations unies officialisent la Journée Internationale des Femmes.
 

8 mars 1982

Statut officiel de la Journée en France.
drapeau français

8 mars 2001

Lancement du site WEB permanent sur la Journée de la femme afin de conserver une trace de tout ce qui s'est dit et fait pour la condition des Femmes.
 

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- La femme dans le plan de Dieu -


      Être femme : une Grâce ou une Calamité ?     

Que dire, pour bien comprendre quelle est la Hauteur, la Largeur et la Profondeur du mystère féminin ?
Renoir : La Songeuse
Pour aussi surprenant que cela puisse être, je crois en avoir trouvé la répons
e dans ce deuxième chapitre de la genèse, quand rentrant dans le détail, pour nous faire comprendre, l’auteur de ce livre saint nous explique comment et dans quelle circonstance Yahvé Dieu créa la femme.

Car, bien qu’il soit le maître du monde, notre pauvre Adam qui vient cependant de donner un nom aux plantes et aux animaux domestiques ou sauvages y compris aux oiseaux, ce pauvre Adam s’ennuie, car « Il ne trouva pas de partenaire capable de le secourir. » (Genèse 2,20). Nous venons bien de lire : secourir.

Or, Le mot pour « capable de secourir » est en hébreu le mot « ezer » et vient d’une racine primitive qui signifie, entourer, protéger, aider, ou encore, secourir. Il signifie donc aider, certes, mais pas dans le sens d’un soutien matériel, cette expression n’étant utilisée dans la bible, que pour signifier : le secours qui vient de Dieu.

Cette " aide pour Adam " n’est donc pas un domestique, un assistant, ou un quelconque serviteur. Le mot « ezer » employé en hébreu fait référence à un vrai partenaire. L’Écriture appelle souvent Dieu notre ezer (Osée 13, 9 ; Ps 33, 20 ; 70, 6 ; 115, 9 ; 146, 5 ; Exode 18, 4).

En français, la Traduction Œcuménique de la Bible traduit ezer par " aide " tandis que la plus récente Bible Pastorale utilise le mot " secours ", deux termes bien faibles pour évoquer un partenariat avec Dieu.

Mais si nous prenons conscience de ce fait, notre regard sur la femme change du tout au tout, car non seulement elle est l'égale de l'homme, son vis-à-vis, mais elle est aussi présence du Créateur à ses cotés, et alors on peut mieux comprendre qu'elle est sa dignité, au point qu’une femme, Georgette Blaquière* à même titrer un de ses livres : « La grâce d’être femme » -  (Éditions saint Paul - Paris).

Quel paradoxe quand on sait par les médiats, tout ce que les femmes subissent encore aujourd'hui, que ce soit de par le monde ou même encore chez nous, en France, tandis que St Paul, dans son épître aux Éphésiens (5.25-33) écrit :


« maris, Aimez vos femmes
comme le Christ a aimé son Église,
Il s’est sacrifié pour elle. »
 

Roland SCHEUÏR

* Georgette Blaquière, veuve consacrée, mère de trois enfants, grand-mère et arrière grand-mère, participe au Renouveau depuis ses débuts. Elle a longtemps fait partie de l'Instance de Communion du Renouveau charismatique en France. Elle est connue pour son ministère d'enseignement et d'évangélisation au sein de l'Église.
 

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- Une femme dont on aurait pu ne rien dire -


Qui est donc cette femme ?Le Caravage : David et Goliath

Parmi les grandes figures féminines qui marquèrent nos civilisations à des époques variées, il est une femme dont on aurait pu ne rien dire tant elle vécu humble et cachée, bien qu'elle fut très jeune accordée en mariage à un homme de lignée royale, puisque dernier descendant du roi David, celui qui succéda à Saül, vainquit les Philistins et fonda Jérusalem.

De condition modeste, originaire de Palestine comme son royal époux, elle naquit comme par miracle, d'une mère âgée que l'on disait stérile, à Marieune époque où certes la médecine n'avait pas acquis toutes les lettres de noblesses que nous lui connaissons aujourd'hui .
En fait, c'est son fils qui nous l'a fit mieux connaître et nous révéla sa majesté, puisque devenue reine à son tour .

Et depuis, de générations en générations, que de noms prestigieux ou évocateurs ne lui a-t-on pas donnés ...
Marie
Siège de la sagesse - Miroir de Justice - Cause de notre joie - Vase d'honneur - Rose mystique - Tour d'ivoire - Maison d'Or -
Arche d'alliance - Étoile du Matin - Porte du Ciel - Consolatrice des affligés - Salut des Infirmes - Refuge des pécheurs - Reine des Patriarches - Reine des Prophètes - Reine des Apôtres, des Martyrs et des Confesseurs - Reine de la Paix dont nous avons tant besoin .

En si peu de lignes il est difficile d'en dire plus, mais si sa personnalité vous intrigue ou que vous croyiez avoir découvert son nom, donnez-le nous, nous nous ferons un plaisir et une joie d'en reparler dans une de nos prochaines rubriques :

Qui est donc cette femme ?
  Marie

Roland SCHEUÏR

Retour

 

 

       

       

     

     

 

       

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



- Les femmes dans l'ancien testament -

Marie est une figure essentielle dans la Bible, mais d'autres femmes,
réelles ou symboliques, ont eu, avant elle, un rôle éminent dans l'histoire d'Israël.


  La première : Ève 

Tout le monde le sait, c'est une femme (trompée par le serpent) que l'on dit responsable du premier péché ! C'est du moins ce que raconte le récit de la Genèse. Beaucoup plus tard, une femme, Marie, sera présentée comme la nouvelle Ève qui rétablit l'humanité dans l'amitié de Dieu, par son Oui à l'archange Gabriel et par l'enfantement du Sauveur (Gn 3 et Lc 1).

  La reine Esther, qui protège 
Au VIè siècle avant le Christ, les Juifs sont en exil à Babylone, en Mésopotamie. Mais, fait incroyable, une des leurs, la belle Esther, va devenir reine, choisie par le Roi Xerxès qui ignore sa filiation. Grâce à sa position stratégique, elle évitera à son peuple une persécution organisée à travers tout l'empire (Livre d'Esther).

  Ruth, l'étrangère, grand-mère de David 
Ruth est une Moabite, une étrangère. Épouse d'un Hébreu, elle devient veuve. Tout comme sa soeur et sa belle-mère Noémi. Cette dernière s'en retourne à Bethléem, sa ville natale. Ruth la suit, se mêle au peuple d'Israël et embrasse la foi au Dieu unique.
Pour survivre, les deux femmes travaillent aux champs, chez un certain
Booz. Un soir sur les conseils de sa belle-mère, Ruth alla se coucher près du maître des lieux... Booz apprécia cette sage compagnie. Il en fit sa femme. De leur union naquit Oved, père de Jessé, père de David, le futur roi (Livre de Ruth).

  Gomez, choisie, malgré tout 
Osée, prophète vers 750 avant J.C., souffre. Gomez, la femme qu'il aime et qui lui a donné trois enfants, s'est livrée à la prostitution et continue régulièrement à trahir son époux. Osée transpose son histoire personnelle en un récit destiné à tout Israël : Dieu est pour son peuple comme un amoureux pour la femme choisie ; il pardonne tout, ne se lasse pas, aime encore et encore. " Je te fiancerai à moi pour toujours, je te fiancerai à moi par la justice et le droit, l'amour et la tendresse ". (Osée 2,21). Les croyants y voient une préfiguration de l'alliance éternelle scellée dans le Christ.

  Sara, femme d'Abraham, mère d'Isaac 
Sara est stérile... La postérité d'Abraham, avait promis Dieu, serait plus nombreuse que les étoiles du ciel. Sara demande alors à sa servante égyptienne Agar " d'aller vers " Abraham pour donner un enfant à leur couple. Elle aura un fils, Ismaël, objet de mille rivalités entre les deux femmes. Plus tard, Sara donnera naissance à Isaac : Dieu est fidèle. Abraham est bien l'ancêtre d'une multitude de croyants. C'est la conviction portée par les trois religions monothéistes (Gn 12 à 21).

   Judith, la main qui assure la victoire 
Le Caravage : Judith décapite HoloterneAprès l'exil babylonien, le peuple élu subit la domination perse. Béthulie, une ville fortifiée israélienne assiégée par le général Holopherne, est prête à rendre les armes. Judith, une pieuse et gracieuse veuve, ne s'y résout pas. Parée de sa beauté, elle se rend dans le camp ennemi sous prétexte de révéler au général des secrets utiles à sa victoire. Le commandant, charmé, l'accueille, espérant par ailleurs s'unir à cette beauté. Après un banquet arrosé, la jeune femme se retrouve seule avec l'homme a moitié endormi. Sans hésitation, elle lui tranche la tête et la rapporte en triomphe. Les habitants, revigorés, fondent alors sur les assiégeants désemparés.

Extrait d'une réalisation faite pour le Jubilé de l'2000 en collaboration avec les journaux de Bayard Presse

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


- La femme serait-elle sans défaut ? -


'Art du Temps LibreQuand Dieu créa la femme, il en était déjà à son sixième jour de travail faisant même les détails.
Un ange apparut et lui demanda : " Pourquoi mets tu autant de temps avec elle ? "
Et le Seigneur répondit :
femme L'Art du Temps Libre" Tu as vu mon Projet pour elle ?
Elle doit être lavable et ne pas se dissoudre, sans être en matière synthétique pour autant, avoir plus que 200 parties amovibles, toutes remplaçables et être capable de fonctionner sous n'importe quel régime, avoir un giron qui puisse accueillir quatre enfants en même temps,
avoir un baiser qui puisse soigner aussi bien un genou
écorché qu’ un coeur brisé et elle fera le tout avec
seulement deux mains."

L'Art du Temps LibreL' ange s'émerveilla des qualités. " Seulement deux mains ?.... Impossible Seigneur !
Et celle-ci est seulement le modèle de base !
C’est trop de travail pour un jour. Attends demain pour la terminer. "

Je ne le ferai pas, protesta le Seigneur. Je suis si près de terminer cette création que j ’y mets tout mon coeur.
" Elle se soigne toute seule quand elle est malade et  elle peut travailler 18 heures par jour ".


femmes L'Art du Temps LibreL'ange se rapprocha davantage et toucha la femme.
" Cependant tu l'as faite si délicate, Seigneur "

Elle est délicate, répondit Dieu, mais je l'ai faite robuste aussi. Tu n'as pas idée de ce qu’elle est capable de supporter ou d’obtenir "
" Est-ce qu’elle sera capable de penser ? "  Demanda l'ange. 

Dieu répondit :
" Non seulement elle sera capable de penser mais aussi de discuter et d’exécuter "

L'ange remarqua alors quelque chose et en allongeant la main il toucha la joue de la femme.... Picasso : femme
" Seigneur, ce modèle serait-il poreux ? "

" Je t'avais dit que je cherchais à mettre en elle beaucoup de choses. Il n’est pas poreux... c'est une larme " corrigea Dieu.
"À quoi servent les larmes ? " demanda l’ange.

Et Dieu dit :
" Les larmes sont sa manière d ’exprimer sa joie, sa peine, sa désillusion, son amour, sa solitude, et sa souffrance. "

Ceci impressionna beaucoup l'ange : " Tu es génial Seigneur, tu as pensé à tout. La femme est vraiment merveilleuse ce sera le chef d'oeuvre de ta Création. "

     De ce " chef d'oeuvre ", que constatons-nous aujourd'hui ?     

Les femmes ont des énergies qui étonnent les hommes.

Elles affrontent les difficultés, règlent les problèmes graves, cependant elles ont bonheur, amour et joie.
Elles sourient quand elles voudraient crier, elles chantent quand elle voudraient pleurer, elles pleurent quand elles sont heureuses et elles rient quand elles sont nerveuses.


Elles luttent pour ce en quoi elles croient.
Elles se rebellent contre l'injustice.
Elles n’acceptent pas un " non " pour réponse, quand elles croient qu'il y a une meilleure solution.
Elles se privent pour maintenir la famille debout.
Manet : femmesElles vont chez le médecin avec une amie craintive.
Elles aiment inconditionnellement.


Elles pleurent quand leurs enfants ont du succès et elles se réjouissent pour les chances de leurs amis.
Elles sont heureuses quand leurs amis fondent un foyer, ensoleillé par un baptême.

Elles souffrent quand une amie meurt, leur coeur se brise lors de la perte d'une personne chère.
Sans doute elles sont fortes quand elles pensent ne plus avoir d’énergie.
Elles savent qu'un baiser et une embrassade peuvent aider à soigner un coeur brisé.

Il y n'a pas de doute, dans la femme il y a un défaut...
...c’est qu’elle oublie combien elle vaut.
Renoir : La Songeuse

Envoyons cette page à nos amies pour leur rappeler quelles merveilleuses créatures elles sont, et aussi aux hommes que nous connaissons.... parce que parfois, ils ont besoin que quelqu'un le leur rappelle.

Retour

 Fermer la fenêtre ------------------ L'ART DU TEMPS LIBRE ------------------- HAUT de PAGE