Veiller                     Accueillir                  Témoigner              Prier                Pardonner                 Croire             Faire la paix    
 

Calendrier de l'Avent
Calendrier de l'Avent : colombe
          Calendrier de l'Avent : colombe
Calendrier de l'Avent : colombe          guirlande Art du Temps Libre                   Calendrier de l'Avent : colombe
            Calendrier de l'Avent : colombe                                             Calendrier de l'Avent : colombe
         Calendrier de l'Avent : colombe


      Parlons de la Colombe    
-----------------

Calendrier de l'Avent : colombe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Calendrier de l'Avent : colombe

 

 

 

 

 

 

Calendrier de l'Avent : colombe de la paix

 

La colombe, dans le texte hébraïque de la Bible, ne se distingue ni de la palombe, ni du pigeon. OnCalendrier de l'Avent : colombe de la paix l'offrait en sacrifice expiatoire quand on était trop pauvre pour offrir un agneau (Lv 5,7) et pour la purification de la femme accouchée (Lv 12) : c'est par exemple, ce que firent Marie et Joseph lors de la Présentation de Jésus au Temple (Lc 2, 22-24).
A la fin du déluge, la colombe que Noé avait cachée hors de l'arche revint vers lui portant dans son bec un rameau d'olivier, signe que les eaux s'étaient retirées (Gn 8, 8-12), que la colère de Dieu était apaisée. Aujourd'hui encore, la colombe et le rameau d'olivier symbolisent la paix.
Après le Baptême de Jésus dans les eaux du Jourdain, selon les quatre évangélistes, les cieux s'ouvrirent et Jean-Baptiste vit l'esprit de Dieu descendre comme une colombe et se poser sur Jésus (Jn 1,32).
La colombe, dans les récits de la Bible, annonce qu'une vie nouvelle est possible. Que ce soit la vie après le Déluge ou la vie du croyant inaugurée par le baptême. 
Ainsi pour la tradition chrétienne, le baptême du Christ est une nouvelle création, dans l'amour du Père. Jésus sort des eaux du Jourdain comme l'arche de Noé est sortie indemne des eaux du Déluge.

La colombe témoigne de cette création nouvelle. Plus qu'un symbole d'innocence, elle apporte la confirmation de la fin de la confusion. Terre et eau sont bien de nouveau séparées.

La colombe apparaît encore comme le symbole de la simplicité de coeur, de la candeur, par opposition à la ruse du serpent : " Montrez-vous malins comme des serpents et candides comme les colombes ", dit Jésus à ses apôtres (Mt 10,16).
Dans l'iconographie médiévale, la colombe représente assez souvent l'âme humaine au moment où elle s'échappe du corps. Parfois ornée d'un nimbe, c'est le symbole conventionnel de la troisième personne de la Trinité, l'Esprit-Saint.
 

 Fermer la fenêtre  -----------Calendrier de l'Avent : colombe---------- HAUT de PAGE
L'Art du Temps Libre
L'Art du Temps Libre : accueil