Veiller                     Accueillir                  Témoigner              Prier                Pardonner                 Croire             Faire la paix    

calendrier de l'Avent
Calendrier de l'Avent

1er Dimanche
avec ce premier Dimanche nous entrons dans une nouvelle Année liturgique

calendrier de l'Avent

le pardon


Dans le Nord principalement, il est d'usage de confectionner pour l'Avent des couronnes faites de branches de pin. Ces couronnes comportent quatre bougies qui sont allumées progressivement chaque Dimanche de l'Avent, celles-ci symbolisent les grandes étapes du Salut.

Le 1er Dimanche :
La Première bougie symbolise le pardon à Adam et Ève.
Ils mourront sur la terre mais ils vivront en Dieu.

l'Évangile >>>     ici     <<< l'Évangile


Calendrier de l'Avent

" Réveillez-vous, la voix des veilleurs vous appelle du haut des créneaux. Vierges, tenez-vous prêtes et allumez vos lampes pour la venue de l'époux "

 Fermer la fenêtre ------------------ L'ART DU TEMPS LIBRE -----------------   HAUT de PAGE 
aux Mille Surprises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  2014 - Année A  

Le Temps de l'espérance
Pendant ces quatre Dimanches, l'Église dirige nos regards vers un avenir qui se fait proche ; la promesse de Dieu va se réaliser, un Sauveur va nous être donné. Mais cet avenir engage le présent. Préparons-nous à accueillir Celui qui nous est promis, veillons dans l'attente du Christ.


Évangile de Jésus-Christ
selon Saint Matthieu (24,37-44)
 --------------   Année A   --------------

La première communauté chrétienne attendait impatiemment le retour du christ. Toutes les générations suivantes doivent rester attentives et vigilantes. C'est pour nous la meilleure manière d'être prêts.

Calendrier de l'Avent  Evangile


Jésus parlait à ses disciples de sa venue : " L'avènement du Fils de l'homme ressemblera à ce qui s'est passé à l'époque de Noé. À cette époque, avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche. Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu'au déluge qui les a tous engloutis : tel sera aussi l'avènement du Fils de l'homme. Deux hommes seront aux champs : l'un est pris, l'autre laissé. Deux femmes seront au moulin : l'une est prise, l'autre laissée. " Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c'est à l'heure où vous n'y penserez pas, que le Fils de l'homme viendra. "
 

 Fermer la fenêtre  --------------------------------------- RETOUR
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  2015 - Année B  

Nous ne savons ni le jour ni l'heure
Le monde va mal nous assure-t-on. Notre réponse n'est pas de nous joindre à cette plainte, mais de nous atteler à notre tâche : changer le monde, chacun selon ses possibilités et sous l'oeil du Dieu fidèle. Si nous sommes occupés ainsi, nous n'aurons pas à craindre qu'il vienne à l'improviste.


Évangile de Jésus-Christ
selon Saint Marc (13, 33-37)
--------------   Année B   --------------

Nous allons sûrement vers le jour de son retour. Soyons vigilants et occupons-nous chacun du travail qui nous a été demandé.

Calendrier de l'Avent  Evangile


Jésus parlait à ses disciples de sa venue : " Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment.  Il en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand le  maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! "


---  Réflexion sur l'Évangile  ---

Eh bien, en voilà une nouvelle : Dieu est en voyage ! Tant de gens en parlent comme s'ils le rencontraient chaque matin sur le pas de leur porte, et avec des certitudes péremptoires, tout en fiches, tout en dogmes, tout en précisions. Cela fait plaisir d'apprendre qu'il y a encore quelque chose à attendre de Dieu. Et même que c'est lui, Dieu, que l'on attend.

Ah ! Quel bonheur : nous avons le droit, nous aussi, d'être des veilleurs et des chercheurs de Dieu. Le privilège de son absence n'est pas réservé aux seuls incroyants. Celui qui accepte de se laisser emporter dans cette veille sans fin, perçoit bien vite l'irrésistible appel à élargir sans cesse l'horizon de ses préoccupations, à faire reculer les bornes de sa vie, à dilater tout son être sans jamais atteindre de terme : il lui faut guetter plus, découvrir, discerner, comprendre, aiguiser toutes ses capacités tandis que l'autre se fait torrent ; développer ses talents, bref, devenir - comme on dit - un être de plus en plus " ouvert ".

Lorsqu'il se retourne pour considérer son combat nocturne, il découvre la transformation opérée en lui par sa longue veille et comprend tout à coup que l'attente et le voyageur attendu, en réalité ne faisaient qu'un.

Père Pierre-Edouard de BRUCHARD
Prêtre (ville nouvelle de Melun-Sénart).

 Fermer la fenêtre  --------------------------------- RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

  2016 - Année C 

En Jésus la promesse est accomplie :
La vision apocalyptique de Luc, dans l'Évangile de ce dimanche,  ouvre la nouvelle année en nous montrant la fin des temps vers laquelle nous marchons. La liturgie nous donne de contempler déjà, le Fils de l'Homme paraissant dans la gloire. Le soleil et les étoiles qui l'entourent sont l'amour et la justice où resplendit le Christ Seigneur. C'est eux qui nous éclairent sur notre chemin, pour que nous accomplissions, nous aussi, la justice.


Évangile de Jésus-Christ
selon Saint Luc (21,25-36)
--- Année C ---
 

calendrier de l'Avent  Evangile

Jésus parlait à ses disciples de sa venue  : " Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces évènements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche.
Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre coeur ne s'alourdisse dans la débauche, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste. Comme un filet, il s'abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. "


    Réflexion sur l'Évangile 
----------------------------------------
Appelés à nous dépasser, il sera notre force.

Une nouvelle année chrétienne commence. Nous allons vivre, une fois encore, toute l'histoire sainte, en pèlerins vers la Terre Promise. La liturgie, de ce temps de l'Avent, nous prépare à accueillir l'avènement du Fils de Dieu parmi les hommes. On pourrait s'attendre, cette année, à des prophéties merveilleuses. Et voilà que c'est Jésus qui parle et il nous impressionne, avec des prédications ahurissantes : " Les hommes mourront de peur... ". Il parle de sa " dernière venue ", celle du jugement ; de sa " venue constante ", celle de chaque jour. C'est chaque jour que le Seigneur survient dans notre vie. Il nous surprend pour peu que nous soyons attentifs aux signes des temps. Tout, en effet, est signe. à travers tous les évènements du monde comme ceux de notre vie, il nous bouscule, pour que nous allions à l'essentiel. Serons-nous repliés sur nous-mêmes, sourds  aveugles, ou éveillés et debout! Il vient à notre rencontre, Il vient avec sa tendresse, avec ses appels à nous dépasser pour faire toujours mieux quoi qu'il arrive, pour l'aimer toujours plus. A nous de l'accueillir à travers tous les signes. Il sera notre force.  
 

 Fermer la fenêtre  --------------------------------- RETOUR