ORGUES EGLISESPHOTOS INFORMATIQUE


  Parabole des vierges sages
  et des vierges folles

Matthieu 25, 1-13
---------------------------

Jésus parlait à ses disciples de sa venue ; il disait cette parabole :

Les vierges sages et les vierges folles

  "Le royaume des cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s'en allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entres elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes ; les insensées avaient pris leur lampe sans emporter d'huile, tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leur lampe, de l'huile en réserve. Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent. Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : "Voici l'époux ! Sortez à sa rencontre." Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leur lampe. Les insensées demandèrent aux prévoyantes : " Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. " Les prévoyantes leur répondirent : " Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt vous en procurer chez les marchands. " Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et l'on ferma la porte. Plus tard, les autres jeunes filles arrivent à leur tour et disent : " Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! " Il leur répondit : " Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas. " Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure."

-------------------------
---------------
------

 

Qui attends-tu ?
--------------------------

Le nouveau-né attend les caresses de sa mère,
l'enfant attend, dans la cour de l'école, qu'on vienne le chercher ;
Il attend le jour de sa fête ou la visite du père Noël.

L'adolescent attend ses copains,
l'étudiant attend les résultats de ses examens,
l'amoureux attend  celle qu'il aime sous la grande horloge de la gare où il lui a donné rendez-vous.

La femme attend la naissance de son enfant,
l'homme qui travaille attend sa paye et son avancement,
le joueur attend le tirage du loto,
les parents attendent leur fils parti dans un pays lointain.

Le prisonnier attend sa libération,
le malade qui ne dort pas attend la fin de la nuit,
le vieillard isolé attend la femme de ménage...

Nous attendons tous quelque chose ou quelqu'un,
une visite, un évènement heureux, des vacances, un voyage, une fête de famille, un ami.

Attendre n'est-ce pas une manière d'espérer ?
Celui qui n'attend plus rien ni personne, est déjà comme mort.

L'attente est un peu ce qui donne du rythme à notre vie ;
elle rend déjà présent, par notre imagination, ce que nous espérons et y prépare notre coeur.

Mais attendons-nous encore le Christ,
l'époux des noces de la Vie éternelle ?
Car le voici qui vient, Celui qui donne un sens à toutes nos attentes !

Quoi, qu'est-ce que vous nous racontez-là ?
Nous nous attendions à tout mais pas à cela !

M.H.

 HAUT de PAGE
L'Art du Temps Libre