ORGUES EGLISESPHOTOS INFORMATIQUE


église st Pierre
église fin XVIIè - début XVIIè siècle
Bonneval
-------------------
Savoie Tarentaise
 

Concert du 6 août 2000
Concert du 6 août 2000

Si vous étiez allés en Savoie-Tarentaise il y a quelques années, il n'aurait pas fallu que vous repartiez pas sans faire un détour à Bonneval, car une surprise s'y trouvait. Vous auriez été récompensé des neuf virages en lacet parcourus pour accéder à ce petit village tout là haut perché dans la montagne, entre Albertville et Moutiers en direction du col de La Madeleine. Lorsque vous auriez vu la petite église toute blanche, datant probablement de la fin du XVIIè ou début du XVIIIè siècle, avec un peu de chance vous y auriez rencontré Antoine JUGAND, passionné de facture d'orgues, qui a installé cet instrument qui provenait de la chapelle d'une prison de Lorraine, et c'est avec plaisir qu'il vous aurait fait monter à la tribune.


Orgues Richenbach 1894
 


console 2 claviers-15 jeux
console 2 claviers

Composition de l'instrument
  ici  
 

A ce jour, l'orgue de l'église st Pierre de Bonneval a été vendu à une église des environs de Saint Étienne (Loire). par Monsieur Jugand qui l'avait installé. Le buffet est resté le même, sauf la croix surmontant le couronnement central, qui dû être coupée, la tribune de l'église st Pierre n'étant pas assez haute pour la recevoir. D'après ce que nous savons, les jeux n'ont pas été changés et nous ignorons si un nouvel orgue a pris le relais.
Je remercie Monsieur Jean Claude ALLIN d'Orsay (91), pour cette information reçue par e.mail, en ce 14 Décembre 2011.


2 claviers - 54 notes
15 jeux - 54 notes

Août 1999
Août 1999

Fermer la fenêtre ---------------- L'ART DU TEMPS LIBRE ----------- HAUT de PAGE   
L'art du temps Libre : accueil


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Composition


Cet orgue de 14 jeux, dont 1 jeu de 16 pieds (une soubasse) au pédalier, a été installé dans la chapelle de la prison de Mulhouse (Alsace) voilà plus d'un siècle, en 1894, par un facteur d'orgues Alsacien Martin RINCHENBACH et l'ébénisterie des frères BOEHM de Mulhouse. La date de fabrication de l'orgue figure sur le fronton du buffet. La registration de cet instrument de plus de 900 tuyaux comprend essentiellement des tuyaux à bouche. Cet orgue a été racheté en pièces détachées par Antoine JUGAND, qui a mis plus de 1000 heures de travail pour remonter l'instrument à sa place actuelle.
 
Pédalier de 27 notes
Grand orgue
--------------

Bourdon 8'
Flûte 4'
Flûte à cheminée 4'
Montre 8'
Flûte 8'
Flûte octave 8'
Plein jeu 3 et 4 rangs
Cornet de 3 rangs
 
Positif
------------

Bourdon 8'
Salicional 8'
Flûte 4'
Doublette 2'

 

Pédalier
27 notes
---------------

Soubasse 16' (en Bois)
Flûte 8'

 

Les accouplements se font mécaniquement :
Le clavier du positif sur le clavier du grand orgue,
Le clavier du grand orgue sur le pédalier,
Le positif est doté d'une boîte expressive commandée mécaniquement à partir de la console.

La mécanique de l'orgue :
La mécanique est entièrement suspendue avec, d'un côté, une console retournée, séparée du buffet d'orgue et un buffet renfermant l'ensemble des éléments de l'instrument (tuyaux, sommiers, tournants, pivotants, porte-vents, vergettes, etc.).

Les mouvements des touches des claviers aux sommiers sont conduits par les vergettes en bois et, par des équerres en métal qui servent de levier en quelque sorte, pour assurer le mouvement jusqu'aux soupapes de chaque sommier. le mouvement fermé ou ouvert de chaque soupape permet de laisser passer le vent ou non, le son rappelons-le, étant produit par le passage du vent dans chaque tuyau de chaque jeu correspondant.

Le buffet de l'orgue :
Le buffet est travaillé, sculpté, coiffé de trois magnifiques tours ou chapelles en chêne qui s'inscrivent parfaitement dans l'architecture des voûtes de l'église de Bonneval. 42 tuyaux du jeu principal de l'orgue sont placés en forme de lyre, en montre, et expriment toute la grâce de l'instrument au travers des 5 plates-faces ornées latéralement de colonnades et fleurs de lys.

Sous le meuble du buffet se cache la soufflerie et sa mécanique, puisque cet orgue peut fonctionner dans son état actuel, à l'aide de 2 soufflets, entièrement actionnés à la main par un levier que nous avons enlevé pour faire place au ventilateur électrique et régulateur directement branchés sur le réservoir d'air.

----------------- L'ART DU TEMPS LIBRE -------------- HAUT de PAGE